Forum Folding@home - Alliance Francophone
Un ordinateur quantique... - Version imprimable

+- Forum Folding@home - Alliance Francophone (https://forum.alliancefrancophone.org)
+-- Forum : Autres (https://forum.alliancefrancophone.org/forumdisplay.php?fid=6)
+--- Forum : Sciences et Informatique (https://forum.alliancefrancophone.org/forumdisplay.php?fid=7)
+--- Sujet : Un ordinateur quantique... (/showthread.php?tid=220)

Pages : 1 2


Un ordinateur quantique... - Thor - 07-06-2020

...ça a quand même beaucoup plus de classe qu'un simple boitier en métal !

[Image: a2seoksa7pa41.jpg?width=640&crop=smart&a...1922126d1a]

Meme si apparemment l'ordinateur, c'est juste le petit carré en bas, le reste c'est le système de refroidissement Big Grin


RE: Un ordinateur quantique... - Gma - 07-06-2020

ça fout les j'tons !..   On se croirait dans Allien ! Big Grin Big Grin   Par contre curieux de voir ce que cela donnerait en termes de PPD...


RE: Un ordinateur quantique... - Thor - 07-06-2020

Citation :So you might ask the computer to do something, and it’ll do 90% of it correctly.
https://www.reddit.com/r/TechnologyPorn/comments/eoi6lp/most_beautiful_thing_i_saw_at_ces_ibms_quantum/femspdr/

Donc pour le moment pour le Folding c'est moyen, mais peut être un jour Smile


RE: Un ordinateur quantique... - toTOW - 07-06-2020

C'est pas encore prêt de remplacer nos bons vieux CPUs et GPUs ... Big Grin


RE: Un ordinateur quantique... - DK-tastrophe - 08-06-2020

Là, c'est carrément une œuvre d'art ! jveux le même !!  Love


RE: Un ordinateur quantique... - GtevoOne82 - 08-06-2020

Louis XVII ahah


RE: Un ordinateur quantique... - AlanShore - 08-06-2020

(07-06-2020 20:58)Thor a écrit :
Citation :So you might ask the computer to do something, and it’ll do 90% of it correctly.
https://www.reddit.com/r/TechnologyPorn/comments/eoi6lp/most_beautiful_thing_i_saw_at_ces_ibms_quantum/femspdr/

Donc pour le moment pour le Folding c'est moyen, mais peut être un jour Smile

La mécanique quantique est un concept qui m'a toujours fasciné. Dans le monde des particules, les lois de la physique ne sont pas les mêmes que dans notre réalité. Il existe des dimensions supplémentaires. Pour imaginer ça, il suffit de retirer une dimension au dimensions que nous connaissons. La hauteur, par exemple. On évoluerait alors dans un univers bi-dimensionnel comme des pions dans un jeu de dames. Des termes comme "sauter" ou "plonger" nous serait incompréhensibles.

Une dimension supplémentaire ? La potentialité, par exemple. Prenons un bloc de marbre et un sculpteur. Le bloc de marbre contient "en potentialité" tous les chefs d'œuvres que le sculpteur peut en tirer (on appelle ça la superposition d'états), mais il ne peut qu'en réaliser qu'une seule qui ait, à peu près, les dimensions du bloc de marbre (on appelle ça la décohérence).

Figurez-vous qu'au niveau atomique, nous avons toujours imaginé l'électron gravitant sur une orbite autour de son atome, tel une planète autour du soleil. Dans la réalité quantique, l'électron peut se trouver À LA FOIS (superposition d'états) sur tous les points de toutes les orbites possibles autour de l'atome. Ce n'est qu'en voulant l'observer à la place où il est que nous le décohérons (nous réduisons sa réalité dimensionnelle à la nôtre).

Et que penser de l'intrication quantique ? Encore plus extraordinaire que la superposition d'état. Là, on touche à "Dieu"  Smile "Dieu" est la valeur suprême. Il est l'Alpha et l'Omega (le début et la fin de TOUT (en même temps = superposition d'états)). Donnons à "Dieu" la valeur 1. 1 signifie l'existence et 0 la non-existence. Imaginons maintenant l'univers de 2. 2 = 1 + 1. On peut imaginer les mathématiques où 2 devient l'unité. C'est tout à fait possible, mais 3 deviendrait une décimale, et 0 serait toujours 0 (rien). L'intrication quantique, c'est à peu près pareil. Deux particules intriquées seraient pareilles à une unité. Si on sépare les deux particules de l'étendue d'un univers une action sur la particule A ferait aussitôt réagir la particule B. Ce qu'il y a d'extraordinaire, c'est que rien ne peut aller plus vite que la lumière pourtant l'interaction entre nos deux particules A et B le fait. Cela signifie que la distance n'est qu'une apparence ou si vous préférez une illusion. Nous sommes abusés par nos sens. En réalité, tout se touche et rien ne s'est jamais séparé. Pourquoi ?  Parce que "Dieu" est TOUT et donc parfait et indivisible. Donc non-composé et de là il ne peut pas se décomposer, donc il est immortel. L'immortalité implique une notion de temps, mais qui a créé le temps sinon "Dieu" ? On se mord la queue. N'existe que "Dieu". Tout le reste est illusion. "Dieu" est à la fois créateur et "création", sinon il serait extérieur à la création, donc extérieur à notre réalité dimensionnelle, donc inexistant.

On peut imaginer tous les univers possibles et imaginables (comme on peut imaginer tous les nombres). La seule réalité, c'est 1. Sans laquelle aucun nombre n'existe. Descartes disait « Je pense, donc je suis ». Dire cela a moins de valeur que « Je pète, donc je pue »,  car dans cette deuxième expression l'existence des autres est aussi révélée par la fuite que notre odeur leur inspire  Smile .

Est-ce que je crois en "Dieu" ? Même pas. C'est juste une marotte. Mon petit sudoku à moi. Je ne suis pas théiste, mais déiste, ça ne me déplairait pas trop. On verra ça dans une autre vie, si je reviens  Smile.


RE: Un ordinateur quantique... - Sethenès - 09-06-2020

Je me permets de rectifier certains points. Je suis loin d'être un expert (je suis chimiste) mais il y a quand même pas mal de confusion amha.

Pour ce qui est de l'intrication, il faut "juste" admettre que considérer les particules A et B est quelque chose qui n'a plus de sens physique. Il y a le système intriqué. S'il est modifié, il est modifié. Et cela peu importe l'étendue spatiale de ce système.

Il n'y a donc pas "d'interaction" entre A et B ou de distance. Non, A et B forment un système (sous-entendu, sans "sous-système").

Pour ce qui est des dimensions supplémentaires, c'est quand même hautement spéculatif. A ce stade, ce qui me semble accepté, c'est le modèle standard de la physique (la découverte du boson de Higgs prédit par cette théorie est un point au crédit de celle-ci). Le problème est que ce modèle (mécanique quantique) n'inclut pas la gravitation (relativité générale). Il y a donc plusieurs candidats de "super-modèle" mais pour lesquels aucune preuve n'a jamais été apportée. L'une d'entre elle est la théorie des cordes (qui repose sur l'hypothèses de dimensions supplémentaires que tu évoques), l'autre est celui de la gravité quantique à boucle qui ne fait pas appel à cette notion. Je précise que je suis loin d'être un expert, même du modèle standard, mais je pense qu'il faut contextualiser.

Pour l'électron autour de l'atome, effectivement, c'est complexe (au propre comme au figuré d'ailleurs). Pour moi on ne peut cependant pas parler de superposition d'état. L'électron de l'atome d'hydrogène isolé peut tout à fait se trouver dans un état non superposé. En gros, un état superposé, c'est comme quand on a les deux pieds sur des marches différentes d'un escalier. En mécanique quantique, il est possible que l'électron soit dans un état superposé mais il peut très bien être dans un état non superposé.

Par contre, il est vrai que l'électron ne tourne pas autour du noyau, sinon, il émettrait de l'énergie (sorte de petite dynamo) et ... il finirait par "ralentir" et "s'écraser" sur le noyau. Ce n'est donc pas une petite sphère en mouvement alors qu'on peut malgré tout calculer sa vitesse quadratique moyenne qui vaut quand même pour le plus lent des électrons 1/137ème de la vitesse de la lumière. Et qu'en plus, c'est ce phénomène qui explique pourquoi le Mercure est liquide à t° ambiante (la vitesse quadratique moyenne de certains électrons est si proche de la vitesse de la lumière qu'il y a contraction relativiste de certaines orbitales, ce qui en laisse d'autres jouer un rôle prépondérant dans la chimie et la physique de cet élément).


RE: Un ordinateur quantique... - Thor - 28-06-2020

Je ne pensais pas lancer un débat sur la mécanique quantique avec ce topic   Langue

Si je remets la main dessus, je posterais un article, des chercheurs ont apparemment réussi à trouver une manière de sauver ce pauvre chat de schrodinger Big Grin


RE: Un ordinateur quantique... - Jacques VALLOIS - 30-06-2020

Hé béh ! Ça vole haut par ici ! Hot

Qui veux un petit cours sur les équations différentielles pour assaisonner tout ça ? Angel